Fabricant de détergents depuis 1913

Les produits verts

Ce qu'il faut savoir sur les produits verts

Une tendance

Le thème de la protection de l'environnement est actuellement une des préoccupations des Français. 69% d'entre eux pensent qu'il faut changer nos modes de consommation pour empêcher la détérioration de la planète.
En ce qui concerne le domaine de la détergence, le marché est en plein boom mais les exigences du consommateur restent associées à la volonté de faciliter l'entretien (rapide, efficacité).

Au regard de ces informations, on constate un grand nombre de produits dits "verts" qui envahissent le marché. L'utilisation des termes "bio" et autre deviennent des arguments de vente qui peuvent très vite être considérés comme de la publicité mensongère si le fabricant ne respecte pas un solide cahier des charges (normé ou interne).

Les principales chartes ou normes environnementales reconnues OFFICIELLEMENT

Ecolabel

Charte du nettoyage durable

ISO 14001

A quoi s'applique t-il?

A un produit

A une entreprise

Avantages

Avantages

- Réduction des substances dangereuses, des énergies utilisées, des emballages ;
- Efficacité à faible dose...

- Mesure de l'impact des matières premières ;
- Politique d'utilisation des ressources ;
- Sécurité et santé des travailleurs ;
- Mesure des impacts du produit fini (biodégradabilité)...

-Établir et mettre en œuvre un système de management environnemental -S'assurer de la conformité de l'entreprise par rapport au système.

Inconvénients

- Biodégradabilité calculée uniquement sur les tensioactifs ;
- Problème de fiabilité de l'attribution du label (les règles changent régulièrement et impliquent un nouveau passage) ;
- Ne s'applique pas aux désinfectants.
- Délais administratifs de l'AFNOR qui détient un monopole, et pratiques de gestion du détails totalement inadaptées au résultat souhaité.

- C'est l'ensemble de l'entreprise qui est normée et non chaque produit.

- Pas d'obligation de développement durable.


Certaines entreprises estiment que l'application de ces chartes n'est pas suffisante et mettent en place une charte interne qui renforce les exigences environnementales.

Nous estimons qu'aucun label ne correspond à un idéal, et s'il l'était, ce ne serait que ponctuellement.

Dans notre politique de développement durable, nous avons choisi les normes ISO14001, la charte de Nettoyage durable, la démarche ISO 50001 (performance énergétique) et l'application d'un label interne qui permettra de conjuguer l'éco-implication des différents produits.

Au delà de la démarche écologique, notre vision du développement durable passe aussi par l'homme au travail et nous avons également orienté nos progrès vers la sécurité au travail (norme OHSAS 18001), et vers l'aspect sociétal de l'activité de l'entreprise (Démarche ISO 26000).

La biodégradabilité

Comme on le voit ci-dessus la biodégradabilité des produits est un point important dans une politique environnementale. La directive détergent (règlement n°648/2004) restreint la mise sur le marché des agents de surface en fonction de leur biodégradabilité. La législation précédente ne couvrait que la biodégradabilité primaire (le changement structurel d'un agent de surface qui lui fait perdre ses propriétés tensioactives) et n'était applicable qu'à une partie des agents de surface. La mention "biodégradabilité supérieur à 90%" pouvait être induite par la présence de plus de 90% d'eau dans un produit.

La biodégradabilité aujourd'hui évoquée est différente : on y a ajouté la notion de temps, extrêmement importante en biodégradabilité, certains plastiques étant biodégradables certes à 100%, mais en 400 ans. On parle aujourd'hui d'une biodégradabilité supérieure à 60% en moins de 28 jours.

La chimie des produits verts

Les produits dits "verts" le sont pour plusieurs raisons :

  • Parce qu'ils sont fabriqués proprement, comme on l'a vu plus haut, avec des certifications d'organisations et de process industriels écologiques.
  • Parce qu'ils sont d'origine végétale : sur ce point, certains produits ont un aspect très écologique, mais on ne peut pas destiner les ressources agricoles au nettoyage sans impacter durement la capacité de la planète à nourrir et soigner les hommes.
  • Parce qu'ils sont d'origine vivante (les micro-organismes) : plutôt que de transporter les salissures jusqu'au stations d'épurations pour que les micro organismes les mangent, pourquoi ne pas les mettre directement sur la surface nettoyer ?
  • Parce qu'ils sont contenus dans des emballages écologiques (plastiques recyclés et recyclables), poche souche émettant moins de plastique pour un même volume, ou dans des emballages permettant un dosage intelligent et pratique.
  • Parce qu'ils sont associés à un matériel permettant d'utiliser moins de chimie (par une action mécanique différente, par une action thermique différente, ...)

Pour toutes ces raisons, un produit peut être dit "vert", c'est à chacun de définir son propre référentiel, et surtout, de le faire toujours évoluer, sans s’arque-bouter sur un principe arrêté.